Le Vatican et la Shoah, ou comment l’Eglise s’absout de son passé

Paris, Berg, 2000.


Cet ouvrage propose une analyse sémantique et historique détaillée des enjeux idéologiques du document que l’Eglise de Rome a édité en mars 1998 pour rendre publique la position officielle de la Catholicité sur la destruction des Juifs d’Europe. Il y est notamment montré qu’à l’aide d’une stratégie de discours très habile, la papauté reconduit – sous couvert de "repentance" – la théologie de la substitution à l’endroit d’Israël.


Acheter en version papier ou numérique