Séminaire de pensée et de philosophie juives à l'Institut Elie Wiesel (Paris)

 Année académique 2017-2018

La pensée théologique et philosophique de Yéhuda Halévi (1075-1141) 

Le Livre du Kuzari

Œuvre classique du judaïsme rabbinique et de la philosophie juive, Le Livre du Kuzari (composé en 1140), constitue une défense et illustration du judaïsme, dans une perspective à la fois théologique, anthropologique et historique. 

L’originalité de cet ouvrage tient à son organisation thématique très stratifiée qui consiste à aborder les grandes questions sur le mode du dialogue. Dans le contexte de l’Exil, et l’espoir du Retour sur la Terre d’Israël, un rabbin argumente avec ses interlocuteurs pour les convaincre, sans prosélytisme, de la validité du message d’Israël : statut du ‘’peuple choisi’’, rôle métahistorique d’Israël, signification de la Révélation, portée de la Thora, spécificité de la prophétie, liens de la foi et de la raison sont quelques-uns des motifs majeurs de ce texte classique.

Par sa force et l’originalité de son écriture, le maître-ouvrage de Y. Halévi a marqué de son influence la pensée et la philosophie juives européennes, du Moyen Age au 20è siècle. Ses thèses alimentent toujours la réflexion et nourrissent encore le débat sur la signification et le mystère d’Israël.

Bibliographie :

Halévi, J., Le Kuzari. Apologie de la religion méprisée, traduction de l’arabe, introduction et notes par Charles Touati, Editions Peeters-Editions Verdier, Louvain-Paris, 1997, reprint Ed. Peeters, 2006.

Itshaki, M., Juda Halévi : D’Espagne à Jérusalem, traduction française par F. Abergel, Paris, Albin Michel, Col. « Présences du judaïsme », 1997.

Dates : Novembre 2017

Lundi 13/11 ; Mercredi 15/11 ; Jeudi 16/11 ; Mercredi 22/11 ; Jeudi 23/11 ; Lundi 27/11 ; Mercredi 29/11 ; Jeudi 30/11.

La Tradition Éthique du Judaïsme

«Hermès parmi les loups : sens commun, institutions de sens et doxanalyse»

in Au Corps du Texte. Hommage à Georges Molinié, D. Denis-O. Soutet et alii (eds), Paris, Honoré Champion, Bibliothèque de Grammaire et de Linguistique, 2010, pp. 339-353.

Cet article propose une élaboration du concept d’«institution de sens» à partir des acquis méthodologiques et conceptuels de la théorie linguistique du sens commun. Il y est notamment question de d’exposer une première caractérisation de la fonction critique, comprise comme activité discursive plurimodale.